Ginger et Rosa

G&R2

Royaume-Uni 2012. Directeur: Sally Potter, Scénariste: Sally Potter

Lorsque l’on s’assoit pour regarder le dernier film de la brillante Sally Potter, styliste hors pair, nos espérances sont grandes. C’est pourquoi toute déception peut nous décontenancer. Se déroulant en 1962,  l’année de la crise des missiles de Cuba, c’est l’histoire de la jeune Ginger, éprise de logique, d’idées et de poésie, grandissant avec un père professeur, volage, une mère ex-artiste d’une patience à toute épreuve, et la complexité grandissante de sa relation avec Rosa, son amie de toujours.

Ginger est excessivement sensible à la terreur existentielle ambiante découlant du risque nucléaire, s’impliquant plus profondément en tant qu’activiste, alors que Rosa elle, est dépassée par l’épanouissement de sa sexualité.

G&R3

Le film paraît autobiographique on y décèle une exploration sensible du besoin de sécurité, de l’importance des amitiés en dehors du cocon familial, du soutien qu’elles apportent ainsi qu’un portrait des multiples facettes des amitiés féminines, passant de l’amour à la trahison. Elle Fanning incarne Ginger de façon admirable, elle est déterminée mais à la fois fragile. Son enthousiasme et son désespoir sont contagieux. Mais le montage nous perd en route: Le casting n’est pas cohérent – La mère est peu crédible; Le scripte manque affreusement de naturel, et; les péripéties en deviennent monotone y compris la fin maladroite.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s